Société des Amis des Arts et des Sciences de Tournus

Fiche rédigée par : André Talmard, président

Bulletin,  tomes1 à 82 (1876-2007, avec lacunes)

Notice historique sur les religieuses bénédictines de Villars, Albert Bernard, 1906

Tournus en 1814 et en 1815, histoire locale, Joseph Guironde, 1903

Inauguration du musée Greuze, Léonce Lex, 1894

Histoire de la ville et du canton de Tournus, Émile Meulien, 1892

Création

Logo, Société des Amis des Arts et des Sciences de Tournus
Fondée en 1876-1877, la Société avait pour but « de favoriser le développement du Musée et de la Bibliothèque, et d’aider aux progrès de l’instruction ».



Travaux marquants

Portrait de J. B. Greuze, en buste, de profil dirigé à droite dans un médaillon ovale : [estampe]
Portrait de J. B. Greuze
(source: BnF-Gallica)
Jusqu’en 1914, sous l’impulsion de Jean Martin, des présidents Legrand de Mercey et Étienne Chanay, ainsi que de très nombreux sociétaires, des achats et des donations de toute nature assurent la mise en place d’un important fonds Greuze, et amorcent les autres collections de peinture, sculptures et sciences naturelles de ce qui allait devenir le Musée Greuze.
De nombreuses trouvailles archéologiques viennent également enrichir le Musée, tandis que la Bibliothèque municipale, qui comptait à peine 3 000 volumes en 1870, en conserve plus de 17 00 en 1909.
Les collections du Musée quittent alors l’Hôtel de Ville, et sont installées dans un immeuble rue du Collège, acheté par Jean Martin et légué à la Ville.

De 1914 à 1945, la vie de la Société est marquée par la publication annuelle d’un bulletin de très grande qualité, où voisinent les études de Gabriel Jeanton sur le Mâconnais traditionaliste et populaire, la légende et l’histoire au pays mâconnais, le Tournugeois historique et pittoresque ou encore les comptes de la châtellenie de Cuisery ; les monographies de Charles Dard sur Tournus et les communes du Tournugeois comme Le Villars et Plottes ; les recherches d’Émile Violet sur l’ethnographie locale, les travaux d’héraldique de Jacques Meurgey, les études locales d’Albert Bernard sur Tournus, le couvent des Récollets ou encore les bénédictines installés dans la ville, etc.

Maurice Perrin de Puycousin, président de 1919 à 1925, crée le Musée Bourguignon, installé dans la demeure familiale d’Albert Thibaudet donnée à la Ville de Tournus. Une importante part de cette collection d’objets traditionnels locaux peut y être présentée.

Les publications

Parution d’un bulletin annuel, depuis 1876 et de monographies :
Bulletin, 1879
  • Émile Meulien, Histoire de la ville et du canton de Tournus…, 1892
  • M. A. Robert-Juret, Les patois de la région de Tournus : les travaux de la campagne, 1931
  • Danielle Ruset, Monographie de l’église de Chapaize, 1985
  • Rencontres Albert Thibaudet 1986, 1986. Actes du colloque organisé les 18-20 septembre 1986 par la Société des Amis des Arts et des Sciences de Tournus
  • Jean Duriaud, Lacrost, les Prés de l’Eau : une nécropole de la fin de l’âge du Bronze en Tournugeois, 1991 (Bourgogne archéologique, 11)
  • Charles Millot, Dictionnaire du patois de Mancey, 1998
  • Dom Angelico Surchamp, Réflexions sur l’art roman, 2002
  
En 2010, la Société a publié le tome CIX de ses travaux.


Jean Martin
Albert Bernard (1844-1934), bibliothécaire-adjoint et archiviste, auteur d’un Dictionnaire historique et topographique des rues, places et promenades de la Ville de Tournus.

Charles Dard (1879-1970)

Gabriel Jeanton (1881-1943), conservateur du musée de Tournus, historien et folkloriste mâconnais

Jean Martin (1839-1920), fondateur du musée Greuze, bibliothécaire-archiviste 
Albert Thibaudet

Jacques Meurgey (1891-1973), archiviste

Maurice Perrin de Puycousin (1856-1949), ethnographe, conservateur du Musée Bourguignon

Albert Thibaudet (1874-1936), écrivain, critique littéraire et politique

Émile Violet (1877-1965)


La Société compte environ 200 membres cotisants. Association loi 1901, elle est régie par un conseil d’administration de 21 membres au plus, élu par l’assemblée générale tenue chaque année au printemps. La Société est ouverte à toute personne s’engageant à respecter ses statuts.
L’association participe à la vie culturelle locale en travaillant avec la Ville de Tournus, en donnant chaque année plusieurs conférences, en organisant des sorties et des voyages, en suscitant des rencontres et des expositions correspondant à ses objectifs.

Découvertes archéologiques en TournugeoisLa Société mène aujourd’hui sa mission de mise en valeur du patrimoine sur trois plans : les activités de sa section archéologique, le Groupement de recherches archéologiques du Tournugeois (GRAT), qui a entamé depuis 1968 un travail considérable de fouilles, relevés et découvertes, parfois spectaculaires, comme les aiguilles à cataracte de Montbellet.
Le GRAT propose chaque année de nombreuses animations, le plus souvent à destination de scolaires. Ses activités sont régulièrement publiées dans le bulletin, complété de tirés à part (de 1972 à 1988 la section diffuse ses Découvertes archéologiques en Tournugeois).

La Société travaille également depuis 1998 à la sauvegarde du petit patrimoine rural à travers la restauration annuelle d’une cadole de pierres sèches typique du Mâconnais.
Enfin elle organise des colloques afin d’éclairer et de resituer l’œuvre de tournusiens célèbres, ainsi les colloques Albert Thibaudet de 1986 et 2005-2007 et les journées Alfred Cortot en 2012.

Coordonnées

Le Pas Fleury - 71700 Tournus
saast@wanadoo.fr

Président : André Talmard
Vice-président, responsable du GRAT : Jean Duriaud

Albert Bernard

« Historique de la fondation de la Société des amis des arts et des sciences de Tournus », in Société des Amis des arts et des sciences de Tournus, t. 28, 1928, pp. 168-172

Bulletin du Centenaire de la Société des Amis des Arts et des Sciences de Tournus, 1977, tome LXXVI

« La Société des amis des arts et des sciences de Tournus (1876-1907) », in Société des Amis des Arts et des Sciences de Tournus, t. 1, 1876-1907, pp. 5-10