Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Mâcon

Fiche rédigée par : Evelyne Fénart, secrétaire général


Compte rendu, 1825

Compte-rendu des travaux
, 1806-1850

Annales, 1851-1938

 
 

 

Création

Devise, Académie de MâconLa Société des Sciences, arts et belles-lettres de Mâcon est fondée en 1805 et reconnue d’utilité publique en 1829.
Elle prend le nom d’Académie des Sciences, arts, belles-lettres et d’agriculture de Mâcon en 1852, puis d’Académie de Mâcon (Société d’agriculture, sciences et belles-lettres de Mâcon) en 1900.

L’Académie de Mâcon a pour but de susciter des travaux et publications en littérature, sciences, arts, histoire, archéologie et d’autres domaines d’ordre intellectuel et culturel.
Elle a pour devise Discmus non docemus (Nous n’enseignons pas, nous apprenons).
 

Travaux marquants

La Société s’intéresse à des domaines variés : l’agriculture, les sciences naturelles et exactes, la littérature et la poésie, l’histoire et l’archéologie, comme le montrent les travaux suivants :

Annales de l
La Roche de Solutré (source : BnF-Gallica)
- Solutré : découverte de la station préhistorique, la question anthropologique

- Alphonse de Lamartine : sa poésie, sa famille, la célébration de son centenaire

- des poètes oubliés comme Pierre Boton, Jean Magnon de Tournus, Philibert Bugnyion
ou encore Trambly



[Vue générale de l
Vue générale de l'Abbaye de Cluny, dessin de Jean Baptiste Lallemand (source: BnF-Gallica)





- le château de Berzé-la-Ville et les peintures murales de la chapelle
Annales de l
Annales de l
Château de Berzé-la-Ville (source: BnF-Gallica)










En 1896 la Société fait l’acquisition de l’hôtel Senecé, dont les façades, les toits et la cour sont classés à l’inventaire des Monuments Historiques en 1926, et les salons en 1962.
 

Les publications

Entre 1806 et 1850, la Société publie à intervalles irréguliers de trois ou quatre années des Comptes rendus, réunissant les travaux artistiques, scientifiques, littéraires et agricoles de la Société.
À partir de 1851, elle publie des Annales, contenant les travaux de la Société et les procès-verbaux des séances qui jusqu’ici n’étaient pas publiés.

Cluny 910-2010
Annales de l'Académie de Mâcon, 2007 Annales de l'Académie de Mâcon, 2008
 
Les publications les plus récentes sont répertoriées sur le site Internet de l’Académie, ainsi Cluny 910-2010, travaux de l'Académie de Mâcon, commémorations, documents iconographiques, qui rend compte de toutes les conférences données en 2010 et d’une partie des communications des années antérieures sur Cluny et son abbaye. Le volume comprend un DVD de l’émission de France 3 « Fugues, Cluny et dépendances ».

Annales de l
Adrien Arcelin
(source : BnF-Gallica)
Adrien Arcelin  (1838-1904), archiviste, paléographe, minéralogiste, archéologue et préhistorien. Ses travaux sur le site préhistorique de Solutré lui ont valu une place considérable dans le monde scientifique.

Joseph-Jérôme Delalande (1732-1807), mathématicien et astronome, membre de l’Institut www.institut-de-france.fr, membre correspondant de l’Académie de Mâcon.

Joseph Dufour (1752-1827). Graveur sur bois et créateur de papiers peints, célèbre pour ses papiers peints panoramiques dont certains sont conservés au musée Gallieria, à Paris.
 
Annales de l
Armand Duréault
(source : BnF-Gallica)



Armand Duréault (1849-1936). Propriétaire viticulteur à Moroges (Saône-et-Loire). L’Académie lui doit l’acquisition de l’hôtel Senecé, où elle s’installe en 1896.

Alphonse de Lamartine (1790-1869), né à Mâcon. Poète, écrivain, membre titulaire de l’Académie, puis secrétaire adjoint et président entre 1821 et 1843.

Henry Testot-Ferry  (1826-1869), géologue, archéologue et paléontologue, découvreur du site de Solutré avec Adrien Arcelin.
 
 


 

Logo Académie de MâconUn passé prestigieux
En 2005, l’Académie de Mâcon a célébré le bicentenaire de sa fondation.
Elle a survécu à de nombreuses épreuves telles que les guerres, les révolutions, les changements de régime... les crises économiques.
Après chaque tourmente, elle a su s’adapter et rassembler les énergies nouvelles qui lui ont permis d’être ce qu’elle est aujourd’hui : une association forte de plus de 500 membres.

De nouveaux objectifs
- Être au coeur de la cité,
- Volonté affirmée d’étendre le rayonnement de l’Académie par tous les moyens modernes et innovants de communication,
- Développer et encourager la connaissance dans toutes les disciplines : littérature, arts, sciences, économie...,
- Multiplier les partenariats avec principalement tous les acteurs culturels, institutionnels et économiques de Mâcon, de Bourgogne et autres régions,
- S’ancrer dans la société du 21e siècle en privilégiant le changement dans la continuité.

Coordonnées

Hôtel Senecé
41 rue Sigorgne - 71000 Mâcon
Tél. : 09 75 60 45 35
academie.macon@wanadoo.fr
academiedemacon.fr

Président : Vincent Lauvergne
 A. Durand
« Les origines de l'Académie de Mâcon », in Annales de l'Académie de Mâcon, 2e série, t. 11, 1892-1894, pp. 166-176

Robert Favre

« L'Académie de Mâcon... il y a cent ans », in Annales de l'Académie de Mâcon, t. 60, 1984, pp. 161-166
Centenaire de l'Académie de Mâcon fondée en 1905 : Annales de l'Académie de Mâcon, 3e série, t. 10, 1905, 700 p.

Nicolas Fernand
Histoire de l'Académie de Mâcon, 2006