Centre beaunois d’études historiques / Société d’histoire et d’archéologie de Beaune

Fiche rédigée par : Jean-Pierre Brelaud, président

Création

Logo du Centre beaunois d'études historiques
La Société d’histoire, d’archéologie et de littérature de l’arrondissement de Beaune a été fondée le 21 mai 1851 à la suite des démarches entreprises les vingt années précédentes par un petit groupe d’érudits beaunois conduit par Jules Pantet, bibliothécaire de la ville.



Travaux marquants

Mémoires - Société d
Mémoires  - Société d'archéologie de Beaune, 1906 (source : BnF-Gallica)
Après une période d’activité très faible, la Société publie le premier tome de ses Mémoires en 1874, sous la présidence d’Alfred Vergnette de Lamotte. Le dernier quart du XIXe siècle constitue, sous la conduite de personnalités éminentes, une phase de prospérité marquée par la publication d’articles nombreux et de grande qualité dans des Mémoires qui paraissent d’abord tous les deux ans puis tous les ans à partir de 1882. Signe de reconnaissance pour son action au profit de la ville de Beaune, la municipalité attribue le beffroi à la Société en 1898 pour qu’elle y entrepose ses collections. L’activité de l’association, qui prend le nom de Société d’archéologie de Beaune en 1904, décline cependant à partir du début du XXe siècle.  Ce déclin est accentué par la Première Guerre mondiale qui perturbe les activités de l’association. Le rythme des publications se ralentit à partir de 1914 avec au mieux un volume tous les deux ans, les parutions annuelles reprenant seulement en 1979. Malgré un sursaut en 1932 grâce à l’organisation du Congrès de l’Association bourguignonne des sociétés savantes à Beaune, les années 1930 s’achèvent pour la Société par l’expulsion du beffroi en 1938.  Les longues années d’errance qui suivent s’accompagnent d’un recul de l’activité éditoriale de l’association qui prend le nom de Société d’histoire et d’archéologie de Beaune (SHAB) vers 1973. Désireux de relancer une activité historique de qualité et en lien avec la recherche universitaire, trois historiens fondent le Centre beaunois d’études historiques (CBEH) en 1978. Beaune compte dès lors deux sociétés d’histoire locale. Dans un souci de rapprochement, la fusion du CBEH et de la Société d'histoire et d'archéologie intervient le 22 juin 1996. L’association réunifiée s’installe dans un nouveau local en 1998. L’année suivante est marquée par la création du Centre d’histoire de la vigne et du vin, section spécialisée du CBEH.

Parmi les travaux menés par les membres de la Société, il faut noter ceux de F. Bailly sur les anciennes mesures de Bourgogne
- t. 26, 1901
- t. 27, 1902
- t. 28, 1903
- t. 29, 1904

Les travaux d’Étienne Bavard sur L’Hôtel-Dieu de Beaune (1443-1880) ; d’Eugène Beauvois sur Claude Bouton, et de Simon Gautheret-Comboulot sur les anciens auteurs beaunois des XVIe et XVIIe siècles:
- Claude Dariot
- Jean-aimé de Chavigny
- Guillaume Pasquelin
- Estienne Bouchin
- Pierre-Joseph du Vachet
- Jacques Regnier
- Claude Mallement
- Jean-Baptiste de Salins
- Louis Maumenet
- Philibert-Bernard Moreau de Mautour
- Antoine Gandelot
 
L’abbé Boudrot, puis Louis Cyrot et Léonce de Montille, se sont successivement attachés à étudier le martyrologe de la collégiale Notre-Dame de Beaune, qui a donné lieu à deux publications, également paru dans les Mémoires :
- Jean-Baptiste Boudrot (éd.), Martyrologe de l’insigne collégiale Notre-Dame de Beaune. Extrait des fondations et libéralités inscrites dans ce manuscrit, 1878 ;
- Louis Cyrot et Léonce de Montille (éd.), Supplément au Martyrologe de l’insigne collégiale Notre-Dame de Beaune, 1888.

Les publications


 
La Société développe une activité éditoriale soutenue : publication d’un recueil annuel des travaux du Centre beaunois dès 1978, et de bulletins trimestriels à partir de 1982, ainsi que plusieurs ouvrages hors-série. L’association est présente sur internet à travers deux sites. Elle entretient des liens étroits avec les services culturels municipaux (archives, bibliothèques, musées) et de nombreuses sociétés correspondantes en Bourgogne, en Franche-Comté et en Haute-Marne.

- Bulletin de liaison
[du Centre d’histoire de la vigne et du vin], trois numéros par an, 2001
En ligne depuis 2005
- Bulletin trimestriel [du Centre beaunois d’études historiques], trimestriel, 1982
En ligne depuis 2005
- Cahiers d’histoire de la vigne et du vin, annuel, 2000
- Recueil des travaux [du Centre beaunois d’études historiques] / Mémoires [de la Société d’histoire et d’archéologie de Beaune], annuel
membre fondateur de la Société, secrétaire de 1852 à 1875 puis vice-président de 1896 à 1902. Fondateur du musée archéologique de Beaune en 1853, dont il reste le conservateur jusqu’en 1871. Auteur de nombreuses études locales, sur les ordres de chevalerie, les drapeaux ou encore les églises de Beaune et leurs sépultures


Charles Bigarne
Source : Centre beaunois d'études historiques
• Charles Bigarne (1825-1911)
Membre de la Société de 1855 à sa mort en 1911. Auteur de nombreuses études sur Beaune (voir notamment Les Rues de Beaune : histoire populaire et anecdoctique de cette cité, publiée en 1867 par Batault-Morot), sur les villages environnants comme Combertaut ou Aloxe, sur les châtelains de Beaune et sur les capitaines du château de Beaune
 
 
• Louis Cyrot (1815-1892)
Avocat, membre de la Société de 1875 à 1892, qui étudia notamment le castrum de Beaune et divers édifices religieux beaunois


Léonce de Montille
Source : Centre beaunois d'études historiques
• Léonce de Montille (1828-1917)
Président de la Société de 1886 à 1911. Auteur d’études sur le chancelier Rolin ou les chanoines de Notre-Dame de Beaune, mais surtout d’un grand nombre de notices nécrologiques qui permettent de mieux connaître les adhérents les plus remarquables de la Société de la fin du XIXe siècle
 
Secrétaire général du Comité d’agriculture et de viticulture de l’arrondissement de Beaune, bibliothécaire puis secrétaire général de la Société (jusqu’en 1901), auteur en particulier d’une étude sur l’abbaye Saint-Martin de l’Aigue (publiée en 18910 par la librairie Devis).
 
Aujourd’hui, le Centre beaunois d’études historiques, riche d’environ 350 adhérents, a l’ambition de favoriser une recherche historique rigoureuse et ambitieuse sur Beaune et sur le pays beaunois. Des prix récompensent la recherche historique locale et des travaux scolaires sur l’histoire.

Logo du Centre d'histoire de la vigne et du vinLe Centre d’histoire de la vigne et du vin traduit cette ambition en promouvant les études sur le vignoble bourguignon et en s’efforçant de relier le monde universitaire et les professionnels de la vigne et du vin. Il organise des colloques biennaux sur le thème de l’histoire de la vigne et du vin : les rencontres « Aujourd’hui, l’histoire des bourgognes ».


Coordonnées

1 rue du Tribunal - 21200 Beaune
cbeh@wanadoo.fr
Site Internet du Centre beaunois
Site Internet du Centre d’histoire de la vigne et du vin 

Président : Jean-Pierre Brelaud
Charles Aubertin
« Souvenirs de la Société d’histoire, d’archéologie & de littérature de l’arrondissement de Beaune » , in Mémoires [de la Société d’histoire, d’archéologie et de littérature de l’arrondissement de Beaune], année 1901, 1902, p. 125-148

Roselyne Chapeau
La Société d’histoire et d’archéologie de Beaune de sa création aux années 1920. Mémoire de maîtrise, Université de Bourgogne, 1993
« La société d’histoire et d’archéologie de Beaune de sa création aux années 1920 », in Mémoires [de la Société d’histoire et d’archéologie de Beaune], t. 75, année 1994, p. 156-164
« La Société d’histoire et d’archéologie de Beaune de 1874 aux années 1920. Analyse socio-professionnelle et exemples de travaux de recherches de la Société », in Recueil des travaux [du Centre beaunois d’études historiques], t. 14, 1996, p. 103-128

Yvonne Moingeon 
« Les tribulations de la Société d’histoire et d’archéologie de Beaune », in Mémoires [de la Société d’histoire et d’archéologie de Beaune], année 1985, p. 82-89 
« Suite et fin des tribulations de la S.H.A.B. », in Bulletin trimestriel [du Centre beaunois d’études historiques], n° 87, avril 2004, p. 10-12

Jérôme Sirdey
« Retour sur dix ans de fusion », in Bulletin trimestriel [du Centre beaunois d’études historiques], n° 97, novembre 2006, p. 5-8